Rosé Tendance... Tendance Rosé

En France, les indicateurs sont au "rose" depuis plusieurs années : la consommation de vin rosé n'a jamais cessé de progresser depuis 1990, pour atteindre en 2013, le chiffre record de 30% de la consommation totale de vin. En 23 ans, la consommation de rosé a quasiment triplé ! (données CIVP d'après IRI Symphony).

En France, le Rosé est "tendance" et bénéficie d'un réel engouement auprès du grand public : près de 9 consommateurs de vin sur 10 déclarent boire du vin Rosé, soit un marché total estimé à 36 millions de consommateurs de vin Rosé.

Plus qu'un effet de mode, le Rosé a su s'imposer dans la société actuelle. Le Rosé correspond en effet à l'évolution de nouvelles tendances de consommation et accompagne l'émergence de nouveaux styles de vie : des repas moins structurés, le développement de la cuisine du monde, la simplicité, la découverte, la convivialité et la recherche du plaisir immédiat.

Avec le Rosé, le consommateur découvre une approche un peu différente du vin, plus directement accessible, affranchie de la lourdeur des codes traditionnels, un vin plus empreint de liberté.

Cet engouement dépasse les frontières hexagonales puisque le Rosé séduit également de plus en plus les consommateurs des 4 coins du monde (augmentation de la consommation de + 15% en 10 ans ; 22,3 millions d'hectolitres en 2012 contre 19 millions d'hectolitres en 2002). Ces consommateurs sont d'ailleurs de plus en plus sensibles au Rosé sec et clair, ce qui correspond au domaine d'expertise de la Provence. Le vin Rosé de Provence dispose donc de sérieux atouts pour obtenir les faveurs de ces consommateurs étrangers. Les américains n'y sont d'ailleurs pas insensibles puisque leurs importations de vins Rosés de Provence ont progressé de 40% entre 2012 et 2013 !

L'abus d’alcool est dangereux pour la santé - à consommer avec modération