Plus qu'une mode : la tendance

En 30 ans, le vin rosé est devenu incontournable

La France voit la vie en rose : depuis 1990, la consommation de vin rosé n’a jamais cessé de progresser. Elle a même triplé en 25 ans. Et aujourd’hui, une bouteille de vin sur 3 vendue est une bouteille de vin rosé (données CIVP d'après IRI Symphony).

verre_2_fondacci_civp.jpg

Les Français l'aiment

9 consommateurs de vin sur 10 déclarent boire du vin rosé

Le vin rosé n’a rien d’une mode passagère ! En France, il bénéficie d'un engouement infatigable auprès des consommateurs de vins. Le marché des consommateurs de vins rosés est estimé à 36 millions de personnes. Et ceux interrogés accordent aux vins rosés de Provence une excellente image : « un goût vraiment agréable », taillés pour « plaire à tout le monde », ce sont des vins « tendance », « de terroir », « rafraîchissants, fruités et aromatiques ». Quel succès !

illustration_consommateurs.jpg

En phase avec notre style de vie

Parce que nous ne vivons plus comme nos grands-parents

Plus qu'un effet de mode, le vin rosé a su s'imposer dans la société actuelle. Car il correspond parfaitement à l'évolution de nos nouvelles tendances de consommation et nos styles de vie : des repas moins structurés, de la cuisine du monde dans nos assiettes, une gastronomie simple et directe, des envies de découverte, de la convivialité avant tout et du plaisir immédiat. Le vin rosé, c’est une vision différente du vin, plus accessible, affranchie de la lourdeur des codes traditionnels, c’est un vin de liberté.

panier.png

un succès fulgurant dans le monde entier

L'exportation des vins de Provence a bondi de 500 % en 15 ans !

L’engouement pour le vin rosé dépasse les frontières hexagonales. Résultat, les Vins de Provence ont exporté 40 millions de bouteilles en 2016. Les Etats-Unis les adorent, ils achètent 43% du volume vendu à l’étranger.

130919_conso_francoismillo.com_civp.jpg

Le plus ancien et le plus moderne des vins

Boire tendance et tradition à la fois, c’est possible !

Le vin rosé n’est pas seulement le vin tendance du XXIème siècle. Quand les Grecs ont planté les premières vignes en Provence, il y a 2 600 ans, le vin qu’ils produisaient était déjà rosé ! En effet, les techniques de vinification étaient différentes à l’époque : la méthode de macération des raisins rouges, qui donne la couleur aux vins rouges, était inconnue ou très peu pratiquée. Les vins de raisins rouges étaient donc rosés.

Ainsi la Provence est le plus ancien des vignobles français et le vin rosé, le plus ancien des vins connus !

seau1.png

La provence, naturellement rosée

N°1 dans la production de vin rosé… et dans l’esprit des consommateurs

En Provence, la production de vin rosé est une spécialité, un art de vivre depuis longtemps. Ceci grâce au climat, au terroir et aux cépages de Provence, parfaitement adaptés à ce vin. Conséquence logique, la Provence est la 1ère région de France en production de vin rosé : 156 millions de bouteilles AOC en 2016, 42% de la production nationale et 6% des vins rosés du monde ! Dans l’esprit du consommateur aussi, nous sommes la première région viticole associée au vin rosé. Et comment s’en étonner : nous sommes les seuls à lui consacrer 89% de notre production ! De la conduite du vignoble à la vinification, en passant par le choix des cépages, toutes les étapes sont pensées par les vignerons de Provence pour élaborer du vin rosé de qualité.

illustration_production.jpg

Notre centre de recherche dédié au rosé

Objectif : excellence !

Nom : Centre de Recherche et d'Expérimentation sur le vin rosé.
Date de naissance : 1999, dans le Var, à Vidauban.
Mission : Effectuer des travaux de recherche scientifique et d'expérimentation sur le vin rosé.
Cet agent très professionnel permet d’apporter une meilleure connaissance des terroirs et des cépages, une plus grande maîtrise des techniques de vinification et de conservation du vin. Le centre organise aussi de passionnantes conférences dans le vignoble provençal. Site : www.centredurose.fr

illustration_centre_de_recherche.jpg
apero_1_fondacci_civp.jpg

Le nuancier des vins rosés de Provence

6 couleurs référencées pour les vins rosés des AOC de Provence

Dans l’ordre de préférence des consommateurs : Pêche, Melon, Mangue, Pomelo, Mandarine et Groseille sont les noms des 6 principales couleurs des vins rosés élaborés en Provence.

Réalisé en collaboration avec le Centre de Recherche et d'Expérimentation sur le vin rosé, ce nuancier est un référentiel qui permet de qualifier précisément la couleur d’un rosé. Utile pour les producteurs comme pour les consommateurs.

nuancier.png
nuancier.png

Dans l’ordre de préférence des consommateurs : Pêche, Melon, Mangue, Pomelo, Mandarine et Groseille sont les noms des 6 principales couleurs des vins rosés élaborés en Provence.

Réalisé en collaboration avec le Centre de Recherche et d'Expérimentation sur le vin rosé, ce nuancier est un référentiel qui permet de qualifier précisément la couleur d’un rosé. Utile pour les producteurs comme pour les consommateurs.

L’Observatoire Économique du Rosé

Les Vins de Provence ont fait le choix du rosé il y a de nombreuses années et ont su acquérir une expérience et un savoir-faire inégalés à ce jour. Dans le prolongement, il était donc stratégique de disposer d’une information économique fiable sur cette couleur, nécessitant un travail primordial de reconstitution, croisements, analyses des données. Depuis 2008, le CIVP a pris l’initiative de lancer avec des partenaires (FranceAgriMer, CNIV et OIV) l’Observatoire du Rosé. Cet observatoire permet aujourd’hui au CIVP de mettre en œuvre : des analyses des marchés des Vins de Provence et des compétiteurs,la création d’outils d’aide à la stratégie collective et des entreprises, des communications larges dans le vignoble, auprès de partenaires, positionnant ainsi les vins Provence comme les référents économiques sur le rosé.

table_8_fondacci_civp.jpg